Conseils pour réussir son baccalauréat de mathématiques

Nature et conditions de l’épreuve

• Durée de l’épreuve : 4 heures.

• Coefficient : 7 ou 9 pour les élèves ayant choisi les mathématiques en spécialité.

• Composition : trois à cinq exercices, indépendants les uns des autres, notés chacun sur 3 à 10 points. Pour les élèves ayant suivi l’enseignement de spécialité, le sujet diffère par un des exercices noté sur 5 points. Cet exercice peut porter sur la totalité du programme (enseignement obligatoire et de spécialité).

Quelques recommandations générales

• Avant de commencer à répondre aux questions, prenez soin de bien lire le sujet dans sa totalité.Soulignez dans chaque exercice les données importantes et distinguez, par un signe, les questions qui ne vous semblent pas poser problème a priori.

• En suivant l’ordre des exercices, traitez immédiatement les questions repérées comme faciles puis enchaînez avec les questions plus difficiles.
Si vous n’avez pas réussi à traiter une question, ne vous obstinez pas : vous risquez de perdre votre sang-froid et de commettre ensuite des erreurs sur des questions simples. Laissez un espace et continuez en supposant le résultat acquis.

• Utilisez largement les copies doubles qui vous seront fournies lors des épreuves : une copie pour chaque exercice afin d’éviter de compléter au dernier moment la solution d’un exercice à la fin d’un autre exercice, ce qui compliquerait la tâche du correcteur.

• Vérifiez que vos résultats sont vraisemblables : une probabilité est un réel compris entre 0 et 1, une aire est un nombre positif, le module d’un nombre complexe est également positif, un vecteur ne peut être égal à son affixe, etc.
Ne confondez pas le calcul intégral (le résultat d’un tel calcul est un réel positif ou négatif) et le calcul d’une aire plane dont le résultat est positif et s’exprime en unités d’aire.

Rédigez correctement, avec les explications appropriées, sans discours inutile. Encadrez vos réponses.
Nous vous rappelons la mention qui accompagne chaque sujet :  » L’attention des candidats est attirée sur le fait que la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements entrent pour une part importante dans l’appréciation des copies.  » Tenez-en compte !

L’usage de la calculatrice

• Il n’existe aucun texte réglementaire interdisant à un candidat d’utiliser plusieurs calculatrices pendant une épreuve de l’examen. Afin de limiter les appareils à un format raisonnable, leur surface de base ne doit pas dépasser 21 cm de long et 15 cm de large.

• Prenez garde cependant qu’une calculatrice, même graphique, aide mais ne permet pas de vous dispenser de la justification des résultats. Un raisonnement ne peut s’appuyer sur la phrase  » La calculatrice donne, …  » ou bien  » On lit… « .

Savoir rédiger et présenter une copie au brevet de mathématiques

1. Une lecture rapide du texte pour commencer .

Il est nécessaire de savoir gérer votre temps .

Vous disposez de deux heures pour traiter 3 parties d’égale valeur (12 points).

Il est conseillé de réserver 35 minutes pour chacunes d’elles, les quinze minutes restantes seront utilisées pour la lecture du texte et la relecture de votre copie dont la qualité sera appréciée (4 points)
.Tout au long de l’épreuve, contrôlez le temps passé en fonction du barème indiqué par exercice .

2. Usage à respecter :

a. L’orthographe

Les fautes d’orthographe perturbent la lecture et indisposent le lecteur .

b. La forme impersonnelle

Evitez le <> ou le <> dans la rédaction .

3. Trois habitudes à prendre

a. Indiquer clairement les hypothèses .

b. Dans la rédaction des réponses, faire référence aux hypothèses .

c. Indiquer en françcais les propriétés ou théorèmes utilisés .

4. Quatre questions à régler :

a. Faut-il recopier les questions ?

Non, ne perdez pas de temps à recopier les questions de l’exercice traité puisque le correcteur dispose de l’énoncé .

b. Faut-il utiliser des symboles logiques ?

Tout recours abusif aux symboles logiques est à éviter .

Les formules doivent être intégrées à des phrases françaises correctement rédigées .

5. Faut-il travailler au brouillon ?

Il est recommandé de faire tous les calculs au brouillon; de tracer les figures ou les constructions de manière à apprécier la place nécessaire à leur réalisation sur la copie .

6. Faut-il suivre l’ordre des questions ?

Si la rédaction est claire avec la copie des questions, il n’est pas obligatoire de suivre chronologiquement l’ordre des questions.

Il faut traiter les questions dans l’ordre de préférence .

En espérant que ces conseils pourront vous aider .

L’équipe Mathovore .



Rejoignez-nous sur notre page facebook afin de suivre l'actualité du site, être informé(e) des différents concours avec des prix à gagner ainsi que répondre à certaines énigmes ou problèmes.

Rejoignez-nous sur facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *